solution de l'arnaque

La justice australienne n'a pas pu condamner une arnaque qui a fait la Fortune des personnes qui en ont eu l'idée.

Une société avait publié des publicités dans plusieurs journaux australiens indiquant qu'elle était spécialisée dans l'importation de films pornos, et qu'elle garantissait de pouvoir fournir n'importe quelle cassette, CD ou DVD X. Les prix annoncés étaient très raisonnables et des milliers de clients ont passé commande sans oublier de joindre un chèque.

Plusieurs semaines après que leur chèque fut débité, les clients ont reçu une lettre de cette société leur expliquant que la loi australienne ne permet pas l'importation de vidéo X et que la commande ne pourra pas être honorée. La lettre était accompagnée d'un chèque de remboursement avec le montant exact de la somme qu'ils avaient payée.

Où est l'arnaque alors ?

En fait moins de 10% des clients de cette société ont osé aller encaisser leur chèque car le nom de la société émettrice était :
Sodomy, Fetichism & Perversion Corp.
Et voilà comment une bande de rigolos s'est retrouvée avec un compte en banque grassouillet sans que la justice ne puisse les condamner pour escroquerie.